Photos de Juillet et Août

Florilège de l'été

Deux mois en un pour les photos de juillet et d'août. L'été fut bien chargé pour moi, très pris par les reportages de mariage.

J'ai tout de même trouvé le temps de prendre quelques images de Saint-Nazaire et ses alentours, parce que la passion m'anime !

Découvrez mes meilleures photos, les ambiances estivales et les lumières chaleureuse de l'été à Saint-Nazaire.

 

 

La photo de l'été

 

Avant de passer au florilège, je vous présente ma photo de l'été voire de l'année (on en reparle en décembre 😉 ).

Il s'agit du phare du Vieux Mole, sur le port de Saint-Nazaire, qui marque l'entrée de l'estuaire de la Loire.

Je ne suis pas très matinal, surtout l'été quand le soleil se lève tôt. Mais ce jour là, je fus réveillé de bonne heure. Il avait plu la veille ou l'avant-veille. Je savais que je trouverai cette flaque au pied des marches menant au phare. Un beau reflet pour une symétrie de la composition.

Le soleil est toujours caché, la lumière est belle et sombre.

Je positionne mon appareil photo au ras de l'eau afin d'avoir le phare en entier dans le miroir naturel. La tâche n'est pas aisée, car aucun trépied n'est suffisamment bas pour réaliser ce genre de prise de vue. Il est toujours possible de positionner la tête du pied à l'envers et avoir l'appareil au ras du sol (et une image à l'envers) mais ce matin j'étais parti sans mon trépied. C'est donc à main levée que j'ai pris cette photo. Pas facile de mettre l'horizon à plat. Un peu de concentration et je parviens à rester droit.

Mes premières images sont bonnes. La composition est intéressante mais il manque le petit plus. Je décide d'attendre que le soleil se lève un peu et sorte de derrière le muret.

Je prends régulièrement une photo afin d'ajuster mon exposition. Celle-ci varie constamment avec l'astre du jour qui, doucement apparait. Je savais que je n'aurais que deux minutes pour prendre mon image et obtenir l'étoile du soleil sur l'arête du muret.

Les pigeons s'activent et passent à plusieurs reprise au dessus de moi. Je mitraille dans l'espoir de les figer de façon harmonieuse sur mon capteur. C'est à ce moment que je sais que ce sera mon petit plus. Le phare, le reflet, l'étoile du soleil et le vol de pigeons.  Malheureusement les pigeons ne se commandent pas. Ils devront passer durant le laps de temps idéal pour que tout concorde. Alors j'espère. Le soleil va surgir de façon imminente par dessus le muret.

Je me prépare. Il va falloir être vif. Les oiseaux me survolent à nouveau. Trop loin ce coup-ci. Ils ne sont que de petits points sur l'image plus gênants qu'autre chose.

Les rayons du soleil sont sur mon visage. Encore quelques instants et ils seront au niveau de l'objectif de mon appareil.

Les pigeons repassent dans l'autre sens. Plus près cette fois. Un peu trop peut être. Seulement trois apparaissent sur l'image malgré la nuée qui vient de virevolter.

Ça y est ! Je presse le déclencheur et l'étoile apparait. Une bonne image s'affiche sur l'écran mais il manque ce petit plus ! J'espère toujours ! Le temps passe, les oiseaux restent invisibles dans le ciel. Je perds espoir et me console en me disant que j'ai tout de même un belle image de Saint-Nazaire.

Soudain, ils surgissent ! Je mitraille à nouveau en faisant bien attention à ma composition et à ce que mon horizon soit droit.

Trois secondes et ils sont passés. J'ai du prendre près de 10 photos dans ce laps de temps. Le processeur de l'appareil travaille dur et j'attends quelques instants que la première se révèle.

Après quelques secondes pleines d'excitation, je peux enfin avoir un aperçu des images. Les oiseaux sont bien figés sur celles-ci. Mais une retiens mon attention.

C'est elle !

C'est ma photo. Une chance extraordinaire était avec moi ce matin. En plus d'avoir le phare, le reflet, l'étoile solaire et les pigeons, il se trouve que les oiseaux forment une ligne vers le phare. Deux lignes même avec leurs reflets. C'était inespéré mais ma composition est parfaite. Meilleure que ce que je n'aurais jamais pu imaginer.

En photo il faut savoir capter des moments, les anticiper, les sentir, chercher les lumières mais aussi avoir de la chance.

Photos Juillet et Aout

Les autres images

Pontchâteau

Photos Juillet et Aout
Le moulin de la Grée dans son champ de blé, Pontchâteau
Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout

Saint Nazaire

Photos Juillet et Aout
Heure matinale sur l'estuaire et la côte Nazairienne
Photos Juillet et Aout
Les pêcheries de Trébézy au lever du soleil. Un lieu bien connu que la lumière du matin rend magique.
Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout
Dernier regard avant la nuit au Fort de l'ève.
Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout
Les herbes bleues.
Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout
le Tube d'or
Photos Juillet et Aout

Nantes

Photos Juillet et Aout
Photos Juillet et Aout
Le voyage à Nantes et l'anarchie au théâtre.
Photos Juillet et Aout
Les escaliers du nouveau passage Pommeraie
Photos Juillet et Aout

Matthieu Lumen - Les photos juillet et août

Cours de Photographie - Saint Nazaire

matthieulumen@gmail.com - 07 68 99 60 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *